gif castor  (Toutes les données qui suivent proviennent d' internet et de l'importante bibliographie sur le castor)
     Classification                                                                              
          Classe: Mammifère
           Ordre: Rongeur
         Famille: Castoridés
        Espèces: Castor fiber (Européen)
(Linné 1758)
                                      Castor canadensis (Nord américain)

                 Il y aurait des sous espèces de castor en Eurasie.
                 (qui ne sont plus très distinctes du fait des réintroductions et de la consanguinité)

                  - Castor de Suède et de Norvège (Castor fiber fiber)
                        - Castor de l'Elbe (Castor fiber albicus)
                        - Castor du Rhône ( Castor fiber galliaë)
                        - Castor de Biélorussie (Castor fiber vistulanus)
                        - Castor de l'Oural (Castor fiber pohlei)
                       

          
Morphologie

          La différence entre le castor Fiber et le castor Canadensis est le
          nombre de chromosomes (48
pour Fiber, 40 pour Canendensis),
          la structure médullaire des jarres,  ainsi que la forme
du crâne
          (différences non visibles au contact de l'animal).
      
          C'est le plus gros  rongeur d' Europe
          Le poids d'un adulte est compris entre  20/26 kilos ( à 1 an entre 6/10
          kilos).


          Longueur du corps : 75/90 cm environ.
          Longueur de la queue : 30 cm (20/45)
          Largeur de la queue : 12 cm  environ  (d' apparence écailleuse elle lui
          sert de gouvernail et de propulseur quand il nage).
             C'est un très bon nageur, sa vitesse à la nage est de 5 km/h.
             Il peut rester en apnée jusqu'à 5/7 mn (pulsation cardiaque 140/mn, en apnée 10/mn)


          Les pattes postérieures palmées qui servent elles aussi de propulseur
          ont 5 doigts dont un à double griffe pour peigner sa fourrure.
          Les pattes antérieures ont 5 doigts dont un opposé aux autres et de  
          fortes griffes pour creuser.

          La longueur du crâne est d'environ 13 cm.
          Les  incisives sont de couleur orangée et en forme de biseau.
          Ce sont les incisives inférieures qui coupent tandis que les supérieures
          servent de point d'appui.
          Elles poussent en permanence et s'auto-aiguisent (une incisive cassée
          provoque la mort par inanition car la dent opposée va  continuer de
          pousser et empêcher l' animal de se nourrir)
.
          Force de mastication : 80 kilos (pour l’homme 40 kilos)
          Formule dentaire : 1013, soit 20 dents.
          Le diastème est l'espace de la machoire compris entre les incisives et  
          les prémolaires (dû à l’absence de canines) qui  lui permet de saisir les
          branches pour le transport.


          L'odorat est le sens le plus développé, quand le castor est inquiet c'est
          à son odorat qu'il se fie.
          La vue est bonne de jour comme de nuit. L'œil posséde une double 
          paupière transparente (membrane nictitante) pour voir sous l'eau.

                L'ouïe est très fine, les oreilles comme les narines s'obstruent en 
          plongée.

          La fourrure compte de 12 000 à 23 000 poils par cm² ( un fin duvet 
          recouvert de long poils appelés jarres).
          Parasite externe : Platypsyllus castoris qui vit dans la fourrure de
          l'animal.

          La ♀ a quatre mamelles pectorales.
             
          Le pseudocloaque regroupe l’anus, les orifices génitaux, urinaire et les
          glandes anales  qui produisent le castoréum.
 

            Biologie

           Unité familiale:
          Le castor est un animal qui vit en groupe  composé des deux adultes,
          des jeunes de l'année ainsi que ceux de l'année précédente
.

           Le territoire:
          Le castor est une espèce dulçaquicole (vivant uniquement en eau douce).           Son territoire se trouve donc au bord d'un ruisseau, rivière, fleuve ou lac.
          C'est un animal territorial qui se défend de la venue d'autres individus  
          en marquant son territoire avec le castoréum, sécrétion produite par ses
          glandes anales.
          Ces glandes sont plus grosses chez le ♂ que chez  la ♀.
          La femelle est dominante dans l'unité familiale (si elle disparaît le  
          groupe se dissout).


           La reproduction:
          Le rut a lieu en janvier/février, l'accouplement se produisant dans l’eau.
          La maturité sexuelle de la ♀ est atteinte à l'âge de 3 ans.
          Les portées sont de 2 à 4 petits (de 450/650 gr à la naissance).
          La première portée ne compte qu'un seul jeune.
          La gestation dure environ 81/98 jours et l'allaitement  45 jours.


           Sa longévité:
          En milieu naturel elle est de 5/7 ans
environ.
          Les causes de mortalité sont souvent les collisions sur le réseau routier,
          ainsi que les maladies
(pseudotuberculose, pancréatite, gastro-entérite,
          septicémie, etc).

            
        Logis/Constructions
          Plusieurs types de gîtes sont construits et utilisés par l'animal.

              Le terrier qui est creusé  dans une berge du territoire avec entrée
         subaquatique.


              Le terrier-hutte qui lui, est un terrier devant lequel l'animal accumule des
         branchages comme
réserve de nourriture ou pour en dissimuler l'entrée 
         qui est exondée ou effondrée.

              La hutte de berge qui ,comme son nom l'indique est construite contre ou
         sur la berge toujours avec 
l'accès sous l'eau.       

              La hutte en île qui peut être constuite sur un haut fond ou être le fait de 
         l'inondation du
pourtour  d'une hutte de berge  l'isolant de la terre ferme.

              Les gîtes temporaires qui  sont des abris provisoires souvent  en plein
         air mais toujours avec une litière de copeaux. Le castor étant
         opportuniste on peut trouver ces gîtes dans de nombreuses situations.
              Les barrages qui  permettent le maintien du niveau d'eau pour que 
         l'entrée du gîte reste inondée.
         Ils peuvent être de taille réduite ou très importants dans certaines
         régions.
           

        La nourriture:          
          Le castor est caëcotrophe (il réingére ses excréments pour une
          deuxième digestion)
          Il consomme environ 700 gr  jour d’écorces ou 2 kilos de végétaux.
          Les espèces d'arbres les plus consommées sont les saules et les 
          peupliers.
                                                                                                                       


                                                                                                                     Retour index